Nicorette spray pour pulvérisation buccale 150 dos

CHF 59.90
En rupture de stock
Plus que 0 en stock
Réf.
5768639
CHF 53.91 avec votre SUNCARD

Ceci est un médicament (liste: D) qu’il n’est possible de se procurer à la pharmacie que via Click & Collect.

En cas de questions, veuillez vous adresser à l’un de nos collaborateurs spécialisés.

Ceci est un médicament autorisé. Lisez la notice d’emballage. Si un médicament ne possède pas de notice d’emballage, lisez les indications figurant sur l’emballage.

Information patient du Compendium Suisse des Médicaments®

Nicorette®  Mint Solution pour pulvérisation buccale

Janssen-Cilag AG

OEMéd

Qu’est-ce que le spray Nicorette et quand doit-il être utilisé?

Le spray Nicorette est un soutien qui est recommandé si vous voulez vous arrêter de fumer. Ce médicament est un spray buccal contenant de la nicotine qui est libérée, puis absorbée par les muqueuses. La nicotine, la substance contenue dans le tabac, est responsable de la dépendance et de différents symptômes de sevrage se manifestant lors d'une désaccoutumance au tabac. L'administration contrôlée de nicotine par le spray Nicorette permet d'atténuer les symptômes de sevrage et aide les fumeurs à renoncer plus facilement à la nicotine des cigarettes. Un traitement durant plus de 3 mois n'est toutefois pas recommandé.

Si après un certain temps, vous avez pris de nouvelles habitudes (des activités de substitution aux cigarettes), l'expérience a montré que vous aurez plus de facilité à réduire progressivement la quantité de nicotine du spray Nicorette pour pouvoir finalement y renoncer. Vous éviterez également les problèmes de santé liés aux teneurs en goudron et en monoxyde de carbone de la fumée de tabac.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement?

Pour le succès du traitement, votre motivation et votre volonté représentent les facteurs décisifs.

Si vous utilisez spray Nicorette dans le cadre d'une cure de désaccoutumance, vous devrez vous arrêter complètement de fumer. Si vous continuiez en effet à fumer avec la même intensité, vous vous exposeriez à un risque d'effets indésirables, entre autres sur le système cardiovasculaire, en raison d'un taux de nicotine plus élevé que pour le tabagisme habituel.

Avant de commencer le traitement Nicorette, il est donc important que votre motivation d'arrêter le tabac soit grande. Des conseils médicaux augmentent vos chances de vous arrêter de fumer.

Ce médicament contient une petite quantité d'alcool inférieure à 100 mg par pulvérisation unique.

Veillez à ne pas inhaler le brouillard de pulvérisation.

Quand spray Nicorette ne doit-il pas être utilisé?

Le spray Nicorette est contre-indiqué chez les non-fumeurs et chez les enfants de moins de 12 ans. Les jeunes de moins de 18 ans et de plus de 12 ans ne peuvent utiliser ce médicament que s'ils sont fortement dépendants à la nicotine et que sur prescription médicale. L'utilisation du spray Nicorette est contre- indiquée en cas d'hypersensibilité connue à la nicotine ou à d'autres composants du spray.

L'administration du spray Nicorette est strictement déconseillée pendant la grossesse et pendant l'allaitement.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation du spray Nicorette?

Avant le début du programme spray Nicorette, discutez toujours soigneusement avec votre médecin traitant des avantages et des risques de ce traitement si vous souffrez de troubles de la santé, de maladies chroniques de la gorge ou bien si vous présentez l'une des affections suivantes:

Angor stable, antécédents anciens d'infarctus, pontage coronarien ou angioplastie, troubles du rythme cardiaque, insuffisance cardiaque (faiblesse cardiaque), maladies vasculaires, hypertension, troubles de la circulation sanguine dans les bras et les jambes (jambe du fumer, par ex.), maladies des reins et maladies du foie, gastrite ou ulcères gastro‑intestinaux, hyperthyroïdie, phéochromocytome (tumeur des glandes surrénales, liée à une sécrétion excessive d'adrénaline), diabète.

N'administrez le spray Nicorette que sous contrôle médical aux fumeurs dépendants qui viennent de subir un infarctus (moins de quatre semaines), qui ont un angor instable ou s'aggravant, des troubles sévères du rythme cardiaque, une hypertension non contrôlée ou qui ont eu un accident vasculaire cérébral récent. Dans de tels cas, n'envisagez l'administration de ce substitut nicotinique que si une désaccoutumance au tabac n'est pas possible sans soutien médicamenteux. En cas de développement de nouveaux symptômes de type cardiovasculaire/de l'aggravation de ceux existants (douleurs thoraciques, pouls irrégulier, dyspnée), consultez un médecin.

Ce médicament peut affecter la capacité de réaction, l'aptitude à la conduite de véhicules ainsi que l'aptitude à l'utilisation d'outils ou de machines.

Informez-en votre médecin traitant ou votre pharmacien si vous souffrez d'autres maladies, d'allergies ou si vous prenez d'autres médicaments (même ceux achetés vous-même!).

Une désaccoutumance au tabac avec ou sans spray Nicorette peut modifier les réactions à d'autres médicaments co-administrés: contre l'asthme, contre les troubles du rythme cardiaque, contre les fortes douleurs, contre les troubles émotionnels, contre la maladie d'Alzheimer, contre la maladie de Parkinson, contre le syndrome des jambes sans repos ou contre le diabète (insuline). Votre médecin traitant pourra éventuellement procéder à un ajustement posologique des médicaments qu'il vous avait prescrits.

Spray Nicorette peut-il être utilisé pendant la grossesse et pendant l’allaitement?

Le sevrage de la nicotine est la mesure individuelle la plus efficace pour améliorer la santé de la fumeuse enceinte et du bébé. Plus tôt on renonce à la nicotine, mieux c'est.

Tout apport de nicotine est absolument déconseillé pendant la grossesse, que ce soit sous forme de cigarettes ou sous forme d'un traitement de désaccoutumance au tabac. La nicotine et particulièrement la consommation de tabac peuvent gravement compromettre la santé du fœtus et de l'enfant en bas âge. Cette consommation doit être interrompue pendant la grossesse. Les femmes enceintes qui fument ne pourront utiliser le spray Nicorette qu'après accord préalable de leur médecin traitant ou à votre pharmacien.

La nicotine passant dans le lait maternel et pouvant donc affecter l'enfant, n'utilisez pas le spray Nicorette si vous allaitez. Aucune forme de nicotine ne doit être prise/administrée pendant l'allaitement. Si l'utilisation du spray Nicorette était nécessaire, renoncez à l'allaitement et passez à une alimentation du nourrisson au biberon.

Comment utiliser spray Nicorette?

Les jeunes de moins de 18 ans ne peuvent utiliser le spray Nicorette que sur prescription médicale. L'administration du spray est absolument déconseillée chez les enfants de moins de 12 ans.

Pendant le traitement au spray Nicorette, vous devrez vous arrêter complètement de fumer.

L'administration du spray Nicorette devra se conformer au schéma posologique suivant:

Étape I (de la 1ère à la 6e semaine)

Administrez 1 ou 2 pulvérisations dans la bouche au moment où vous fumeriez normalement une cigarette ou si vous avez envie de fumer. N'inhalez pas pendant la pulvérisation afin d'éviter que le brouillard de pulvérisation ne pénètre dans les voies respiratoires. Appliquez d'abord une pulvérisation unique; si votre envie de fumer n'a toujours pas disparu dans les quelques minutes suivant la première pulvérisation, appliquez-en une seconde. Si 2 pulvérisations ont été nécessaires, appliquez-en 2 consécutives lors des administrations suivantes. La plupart des fumeurs ont besoin de 1 à 2 pulvérisations toutes les 30 à 60 minutes.

Si vous aviez fumé normalement 15 cigarettes en moyenne par jour, le nombre d'applications devrait être de 15, chacune de 1 à 2 pulvérisations.

La dose maximale est de 2 pulvérisations par application, de 4 pulvérisations par heure et de 64 pulvérisations par jour.

Étape II (de la 7e à la 9e semaine)

À la 7e semaine, il faudra commencer à diminuer le nombre de pulvérisations par jour. À la fin de la 9e semaine, vous ne devriez donc plus appliquer que la MOITIÉ du nombre de pulvérisations nécessitées en moyenne par jour à l'étape I.

Étape III (de la 10e à la 12e semaine)

Continuez à diminuer le nombre de pulvérisations quotidiennes pour aboutir à un nombre maximal de 4 pulvérisations par jour à la 12e semaine. Dès que vous aurez réduit le nombre de pulvérisations à 2 à 4 par jour, arrêtez l'administration du spray Nicorette.

Le traitement une fois terminé, vous pourriez toujours être tenté de fumer de nouveau. Conservez donc un reste du spray, l'envie de fumer pouvant survenir brusquement. Appliquez une pulvérisation si vous avez envie de fumer. Si votre envie de fumer n'a toujours pas disparu dans les quelques minutes suivant la première pulvérisation, appliquez-en une seconde. Ne pas appliquer plus de 4 pulvérisations par jour au cours de cette phase.

Un traitement au spray Nicorette durant plus de 3 mois est déconseillé. Adressez-vous à votre médecin traitant ou à votre pharmacien si vous avez besoin du spray Nicorette pour plus de 3 mois.

Mode d'emploi du spray:

Ouverture du dispensateur

  • En utilisant votre pouce, déplacez la gâchette vers le bas (a) jusqu'à pouvoir l'appuyer légèrement vers l'intérieur (b). N'appuyez pas trop fort.
  • Maintenez la gâchette enfoncée et déplacez-la vers le haut (c) pour libérer la tête du dispensateur. Relâchez ensuite la gâchette.

Activation du dispensateur

Avant la première utilisation du spray, vous devez d'abord activer la tête du dispensateur. Tenez le dispensateur de manière à ne pas diriger la tête du dispensateur dans votre direction, dans celle d'autres adultes, d'enfants ou d'animaux domestiques près de vous. En utilisant votre index, appuyez 3 fois sur la tête du dispensateur jusqu'à ce qu'un fin brouillard de pulvérisation en sorte. Si vous n'utilisez pas le spray pendant plus de 2 jours, vous devrez répéter cette procédure d'activation.

Utilisation du dispensateur

  • Dirigez la pompe doseuse vers votre bouche ouverte, approchez la pompe le plus près possible de cette dernière.
  • Appuyez sur la tête du dispensateur pour appliquer une pulvérisation dans votre bouche, en évitant les lèvres. N'inhalez pas pendant la pulvérisation afin d'éviter que le brouillard de pulvérisation ne pénètre dans les voies respiratoires. Vous obtiendrez les meilleurs résultats si vous évitez de déglutir quelques secondes après la pulvérisation.

Fermeture du dispensateur

  • Déplacez la gâchette vers le bas (d) jusqu'à pouvoir l'appuyer légèrement vers l'intérieur (e).
  • Maintenez la gâchette enfoncée et déplacez la tête du dispensateur vers le bas (f). Relâchez la gâchette. Le dispensateur est maintenant refermé.

Si vous avez besoin d'une seconde pulvérisation, répétez les étapes ci-dessus.

Refermez le dispensateur après chaque utilisation afin d'éviter l'utilisation du spray par des enfants ou des pulvérisations accidentelles.

En utilisant le spray, veillez à ne jamais le pulvériser dans les yeux. En cas de contact accidentel du brouillard de pulvérisation avec les yeux, rincez-les abondamment à l'eau. N'inhalez pas le brouillard de pulvérisation.

Respectez la dose indiquée dans la notice ou la posologie prescrite par votre médecin traitant. Si vous avez l'impression que l'effet du médicament est trop faible ou trop fort, parlez-en à votre médecin traitant ou à votre pharmacien.

Quels effets secondaires spray Nicorette peut-il provoquer?

Spray Nicorette peut avoir les mêmes effets indésirables que les autres formes de nicotine. Ceux-ci dépendent généralement de la dose.

Certains des effets indésirables qui apparaissent lorsqu'on arrête de fumer peuvent être des symptômes de sevrage dus à l'apport réduit en nicotine. Ils incluent: irritabilité, agressivité, impatience, frustration, peur, agitation, troubles de la concentration, troubles du sommeil, appétit accru, prise de poids, constipation, abattement, envie de fumer, ralentissement de la fréquence cardiaque, saignement des gencives, vertiges, somnolence, toux, maux de gorge, aphtes, nez bouché ou qui coule. Si vous arrêtez de fumer, des aphtes peuvent aussi apparaître. La raison n'est pas connue.

Lors de l'utilisation de spray Nicorette, des maux de tête, troubles du goût, hoquet, toux, irritation de la gorge, nausée, troubles de la digestion, douleurs ou troubles sensoriels dans la bouche, inflammation de la muqueuse buccale, salivation accrue, sensation de brûlure sur les lèvres et bouche et/ou gorge sèche ont été signalés.

Les effets peu fréquents sont: réactions d'hypersensibilité, troubles de la sensibilité, vomissements, gaz, maux de ventre, diarrhée, sensation de gorge serrée, fatigue, douleur et malaise thoracique.

Les effets peu fréquents sont: rêve anormal, larmoiement accru, battements de cœur forts/rapides, rougeurs, hypertension, difficultés respiratoires, nez qui coule, éternuement, nez bouché, douleur dans la cavité buccale, inflammation de la langue, renvois, transpiration accrue, démangeaisons, éruption cutanée, urticaire, faiblesse, malaise, desquamation de la muqueuse buccale et changements de la voix.

Rare: troubles de la déglutition, envie de vomir, baisse de la sensibilité dans la bouche.

De plus, une vue trouble, des réactions allergiques, une gorge sèche, des troubles gastro-intestinaux, des douleurs des lèvres, des gonflements du visage/cou et des rougeurs cutanées ont été signalés.

Une persistance de la dépendance à la nicotine est possible.

Surdosage

Un surdosage peut se manifester si vous absorbez simultanément de la nicotine sous une autre forme (si la consommation de cigarettes est, par exemple, poursuivie). Dans le cas d'un surdosage, les signes symptomatiques correspondent à ceux d'une intoxication aiguë à la nicotine. Les symptômes suivants se manifestent: nausées, vomissements, hypersalivation, douleurs abdominales, diarrhée, sueurs, maux de tête, vertiges, troubles auditifs et faiblesse prononcée. Dans un tel cas, interrompez immédiatement l'apport de nicotine.

En cas de soupçon d'un empoisonnement à la nicotine chez des enfants, si un enfant a absorbé spray Nicorette ou si vous avez utilisé plus de spray Nicorette que recommandé, informez-en immédiatement votre médecin ou rendez-vous dans l'hôpital le plus proche. Des doses bien supportées par des fumeurs adultes peuvent provoquer chez des enfants en bas âge des symptômes d'intoxication sévère, engageant éventuellement le pronostic vital.

Si vous remarquez des effets indésirables non décrits ici, informez-en immédiatement votre médecin traitant ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention?

Mise en garde particulière concernant les enfants: la nicotine est une substance hautement efficace. Même une dose de nicotine bien supportée par des adultes sous un traitement au spray Nicorette peut provoquer chez des enfants en bas âge des symptômes d'intoxication sévère, engageant le pronostic vital. Le spray Nicorette doit donc toujours être conservé et éliminé hors de portée des enfants.

N'utilisez plus ce médicament la date de péremption «EXP» apposée sur le pulvérisateur une fois dépassée.

Spray Nicorette Mint

Conservez le spray Nicorette à température ambiante (15–25 °C) et hors de portée des enfants.

Si vous avez d'autres questions, si vous avez un doute, demandez plus d'informations à votre médecin traitant ou à votre pharmacien. Ils disposent des informations médicales exhaustives.

Que contient spray Nicorette?

Spray Nicorette Mint

1 pulvérisation contient 1 mg de nicotine et les excipients suivants: propylène glycol, éthanol anhydre, trométamol, poloxamère 407, glycérol, bicarbonate de sodium, léevomenthol, arôme de menthe, arôme rafraîchissant, sucralose, acésulfame potassique, acide chlorhydrique (pour l'ajustement du pH), eau purifiée.

Numéro d’autorisation

62566 (Swissmedic).

Où obtenez-vous spray Nicorette? Quels sont les emballages à disposition sur le marché?

Vous pouvez trouver le spray Nicorette Mint en pharmacie, sans ordonnance médicale.

Deux emballages existent: l'une contenant 1 spray atomiseur à 150 pulvérisations et un emballage contenant 2 sprays atomiseurs à 150 pulvérisations chacun.

Titulaire de l’autorisation

Janssen-Cilag AG, Zoug, ZG.

Cette notice d'emballage a été vérifiée pour la dernière fois en février 2015 par l'autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).