Vitango cpr pell 200 mg 60 pce

CHF 37.90
En stock, retirable en pharmacie le jour ouvrable suivant
Réf.
4721943
CHF 34.11 avec votre SUNCARD

Ceci est un médicament (liste: D) qu’il n’est possible de se procurer à la pharmacie que via Click & Collect.

En cas de questions, veuillez vous adresser à l’un de nos collaborateurs spécialisés.

Ceci est un médicament autorisé. Lisez la notice d’emballage. Si un médicament ne possède pas de notice d’emballage, lisez les indications figurant sur l’emballage.

Vitango®

Schwabe Pharma AG

Médicament phytothérapeutique

OEMéd

Qu’est-ce que le Vitango et quand est-il utilisé?

Vitango® est un médicament à base de plantes et contient un extrait sec de racine et rhizome d’orpin rose. Vitango® est un médicament phytothérapeutique traditionnel pour soulager les symptômes physiques et psychiques en cas de stress et de surmenage, comme par ex. fatigue, épuisement, irritabilité et tension. L’utilisation de ce médicament phytothérapeutique dans les différents domaines d’utilisation repose exclusivement sur une très longue tradition.

 

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement?

Si les symptômes durent plus de 2 semaines, il faut consulter un médecin.

 

Quand Vitango ne doit-il pas être pris ou seulement avec précaution?

Vitango® ne doit pas être utilisé en cas d’hypersensibilité à l’extrait racine et rhizome d’orpin rose ou à un autre des composants du médicament (voir « Que contient Vitango® ? »).

L’utilisation de Vitango® est déconseillée aux enfants et jeunes de moins de 18 ans, car il n’existe pas suffisamment de données pour ce groupe d’âge.

Vitango® ne doit pas être pris en cas de maladies hépatiques ou rénales graves, car on ne dispose pas d’expérience suffisante dans ces cas-là. Des interactions avec d’autres médicaments sont possible.

Veuillez informer votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste si

-vous souffrez d’une autre maladie

-vous êtes allergique ou

-vous prenez d’autres médicaments (même en automédication !) !

 

Vitango peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement?

Vitango® ne doit pas être pris pendant la grossesse et l’allaitement.

 

Comment utiliser Vitango?

Les adultes de plus de 18 ans prennent 2 comprimés par jour (un avant le petit déjeuner et un avant le déjeuner). Le comprimé se prend avec un verre d’eau.

Veuillez vous conformer au dosage figurant sur la notice d’emballage ou prescrit par votre médecin. Si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop fort, veuillez vous adresser à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre droguiste.

 

Quels effets secondaires Vitango peut-il provoquer?

On a signalé un cas isolé de réaction d’hypersensibilité et un autre cas d’hypoglycémie sanguine. Le lien de causalité avec la prise de racine et rhizome d’orpin rose n’est pas prouvé.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice,

veuillez en informer votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste.

 

A quoi faut-il encore faire attention?

Ne prenez pas le double de la dose si vous avez oublié la prise précédente, mais continuez à prendre le médicament comme décrit dans la notice d’emballage.

Conserver hors de la portée des enfants. Conserver à température ambiante (15–25°C). Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention « EXP » sur le récipient. Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste.

 

Que contient Vitango?

Un comprimé filmé contient 200 mg d’extrait sec de racine et rhizome d’orpin rose [rapport

drogue-extrait : 1,5–5:1, agent d’extraction : éthanol 60 % (m/m)] ainsi que d’autres substances auxiliaires.

 

Numéro d’autorisation

59165 (Swissmedic)

 

Où obtenez-vous Vitango? Quels sont les emballages à disposition sur le marché?

En pharmacie et en droguerie, sans ordonnance médicale.

Emballages à 30, 60 et 90 pièces.

 

Titulaire de l’autorisation

Schwabe Pharma AG, Erlistrasse 2, Küssnacht am Rigi

 

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en février 2013 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).