Otriduo Rhume spray doseur 15 ml

CHF 14.70
En stock, retirable en pharmacie le jour ouvrable suivant
Réf.
4173358
CHF 13.23 avec votre SUNCARD

Ceci est un médicament (liste: D) qu’il n’est possible de se procurer à la pharmacie que via Click & Collect.

En cas de questions, veuillez vous adresser à l’un de nos collaborateurs spécialisés.

Ceci est un médicament autorisé. Lisez la notice d’emballage. Si un médicament ne possède pas de notice d’emballage, lisez les indications figurant sur l’emballage.

Information patient du Compendium Suisse des Médicaments®

Otriduo Rhume® spray-doseur

GSK Consumer Healthcare Schweiz AG

OEMéd

Qu'est-ce que Otriduo Rhume et quand doit-il être utilisé?

Otriduo Rhume contient un décongestionnant doux et un antihistaminique. Otriduo Rhume soulage rapidement et durablement en cas de congestion de la muqueuse nasale (nez bouché) et d'écoulements du nez.

Otriduo Rhume s'utilise pour le traitement symptomatique à court terme du nez bouché et des démangeaisons, par exemple en cas de refroidissement, de sinusite (inflammation des sinus), de rhume des foins, de rhinite allergique non saisonnière (inflammation de la muqueuse nasale, due par exemple aux poussières de maison, aux poils, aux moisissures).

Sur prescription médicale, Otriduo Rhume est également employé comme adjuvant en cas d'otite moyenne aiguë et lors de traitement pré- ou postopératoires.

Quand Otriduo Rhume ne doit-il pas être utilisé?

Otriduo Rhume ne doit pas être utilisé dans les cas suivants:

  • Si vous êtes allergique à l'un des principes actifs (phényléphrine, maléate de dimétindène) ou à l'un des excipients du Otriduo Rhume,
  • Si vous souffrez de rhinite chronique ayant provoquée un amincissement de la muqueuse nasale,
  • Si vous prenez actuellement, ou avez pris pendant les dernières 2 semaines, un antidépresseur de la classe des inhibiteurs de la monoamine oxidase,
  • Si vous souffrez d'un glaucome (c.-à-d. d'une maladie oculaire caractérisée par une pression intraoculaire élevée).

Quelles sont les précautions à observer lors de l'utilisation du Otriduo Rhume?

Otriduo Rhume ne devrait pas être utilisé pendant plus de 3 jours de façon continue. En l'absence d'amélioration après 3 jours ou si les symptômes s'aggravent, consultez un médecin. En cas d'utilisation prolongée ou excessive, il peut se produire une inflammation chronique de la muqueuse nasale (rhinite médicamenteuse).

Comme avec tous les médicaments contre le rhume contenant un composant vasoconstricteur, Otriduo Rhume peut provoquer chez les personnes sensibles des troubles du sommeil, un étourdissement et des tremblements.

Otriduo Rhume ne doit pas être utilisé dans la bouche ou les yeux.

Ne dépassez pas les doses prescrites, particulièrement pour les petits enfants et les personnes âgées.

Otriduo Rhume Microdoseur n'est pas recommandé pour les enfants de moins de 6 ans.

Chez les enfants de 6 à 12 ans, Otriduo Rhume doit être utilisé sous la supervision d'un adulte.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

  • vous souffrez d'hypertension, d'une maladie cardio-vasculaire, d'une maladie de la thyroïde, de glaucome, de diabète, d'épilepsie ou d'autres maladies,
  • vous êtes allergique, en particulier à d'autres médicaments, ou
  • vous prenez des médicaments contre l'hypertension, des médicaments pour améliorer l'humeur (inhibiteurs de la MAO, antidépresseurs tricycliques ou tétracycliques), des médicaments contre la maladie de Parkinson ou d'autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Otriduo Rhume peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l'allaitement?

Aucune étude scientifique systématique n'a été effectuée. Par mesure de précaution, Otriduo Rhume ne doit donc pas être utilisé durant la grossesse et l'allaitement.

Comment utiliser Otriduo Rhume spray-doseur?

Enfants dès 6 ans (sous la supervision d'un adulte) et adultes:

3‑4 fois par jour, 1–2 nébulisations dans chaque narine.

Utilisation du microdoseur

  1. Nettoyer soigneusement le nez (par exemple en se mouchant).
  2. Enlever le capuchon protecteur. Avant la toute première utilisation, actionner plusieurs fois le microdoseur pour l'amorcer. Le microdoseur est alors prêt pour les applications suivantes.
  3. Introduire le microdoseur dans une narine, presser sur l'embout et inspirer en même temps par le nez. Répéter l'opération dans l'autre narine.
  4. Remettre le capuchon protecteur.

Veuillez vous conformer au dosage figurant sur la notice d'emballage ou prescrit par votre médecin. Si vous estimez que l'efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez vous adresser à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels effets secondaires Otriduo Rhume peut-il provoquer?

L'utilisation du Otriduo Rhume peut provoquer les effets secondaires suivants: dans de rares cas (chez 1 patient sur 1'000) une sensation locale et passagère de brûlure ou une sécheresse du nez ainsi que des saignements du nez peuvent survenir.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Tenir le médicament hors de la portée des enfants.

Conserver à l'abri de la lumière et à 15-30 °C.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien qui disposent d'une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Otriduo Rhume spray-doseur?

1 ml du Otriduo Rhume spray-doseur contient 2,5 mg de phényléphrine, 0,25 mg de maléate de dimétindène, un conservateur (chlorure de benzalkonium) et un arôme.

Numéro d'autorisation

60125 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Otriduo Rhume spray-doseur? Quels sont les emballages à disposition sur le marché?

En pharmacie, sans ordonnance médicale.

Otriduo Rhume spray-doseur (microdoseur): emballage de 15 ml.

Titulaire de l'autorisation

GSK Consumer Healthcare Schweiz AG, Risch.

Cette notice d'emballage a été vérifiée pour la dernière fois en décembre 2014 par l'autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).