Buscopan drag 10 mg 40 pce

CHF 26.50
En stock, retirable en pharmacie le jour ouvrable suivant
Réf.
5304383
CHF 23.85 avec votre SUNCARD

Ceci est un médicament (liste: C) qu’il n’est possible de se procurer à la pharmacie que via Click & Collect.

En cas de questions, veuillez vous adresser à l’un de nos collaborateurs spécialisés.

Ceci est un médicament autorisé. Lisez la notice d’emballage. Si un médicament ne possède pas de notice d’emballage, lisez les indications figurant sur l’emballage.

Information patient du Compendium Suisse des Médicaments®

Buscopan® Dragées/Suppositoires

Sanofi-Aventis (Suisse) SA

Buscopan exerce une action spasmolytique et de ce fait antalgique sur la musculature du tractus gastrointestinal.

Buscopan soulage les douleurs lors de spasmes et de crampes du tractus gastrointestinal ainsi que lors de constipations avec spasmes.

Buscopan ne doit pas être utilisé lors de:

  • myasthénie grave (maladie très rare des muscles)
  • mégacôlon (maladie du gros intestin)
  • rétrécissements ou suspicion de rétrécissements mécaniques du tractus gastro-intestinal (dus par ex. à une tumeur ou une coudure de l'intestin)
  • blocage et mauvais fonctionnement de l'intestin (occlusion ou paralysie intestinale provoquant de fortes douleurs abdominales avec absence de selles et/ou nausées/vomissements)
  • hypersensibilité vis-à-vis du bromure de butylscopolamine ou d'un autre constituant du médicament

1 dragée Buscopan contient 41,2 mg de saccharose. Au dosage maximal recommandé, ceci correspond à 411,8 mg de saccharose par jour. Les patients atteints d'une intolérance au fructose ne devraient pas prendre les dragées.

Lorsque de fortes douleurs dans le bas-ventre persistent, s'aggravent ou surviennent conjointement avec des symptômes, tels que de la fièvre, des nausées, des vomissements, une diarrhée, une constipation ou du sang dans les selles, un ventre tendu douloureux, une tension artérielle basse ou une perte de connaissance, vous devez consulter immédiatement votre médecin pour clarifier la cause des douleurs.

Les patients atteints de glaucome, de rétrécissements des voies urinaires, présentant une augmentation du volume de la prostate ou ayant un pouls élevé (tachycardie) doivent demander l'avis du médecin avant d'utiliser le médicament.

De même les patients qui prennent régulièrement d'autres médicaments, en particulier des médicaments contre la dépression, l'asthme (béta-adrénergiques) et des troubles cardiaques ou des patients utilisant des médicaments antiallergiques (antihistaminiques) ou du métoclopramide (médicament pour le système gastrointestinal) doivent également se faire conseiller par le médecin.

Buscopan peut affecter l'aptitude à la conduite et à l'utilisation de machines.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d'une autre maladie, vous êtes allergique, vous prenez déjà d'autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Sur la base de l'expérience acquise jusqu'ici, aucun risque pour l'enfant n'est connu dans le cadre d'une utilisation conforme. Il n'existe cependant aucune étude scientifique systématique concernant l'emploi chez la femme enceinte. Par mesure de précaution, vous devez renoncer, au cours de votre grossesse et pendant l'allaitement, à prendre ou à utiliser Buscopan dragées ou suppositoires ou demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Sauf avis contraire du médecin traitant:

Dragées

Enfants de moins de 6 ans:

L'utilisation et la sécurité de Buscopan dragées n'ont pas été étudiées à ce jour pour les enfants de moins de 6 ans. Adultes et enfants d'âge scolaire au-delà de 6 ans:

1-2 dragées 3 à 5 fois par jour. Les dragées doivent être avalées, sans être croquées, avec un peu de liquide.

Suppositoires

Enfants de moins de 6 ans:

L'utilisation et la sécurité de Buscopan suppositoires n'ont pas été étudiées à ce jour pour les enfants de moins de 6 ans.

Adultes et enfants d'âge scolaire au-delà de 6 ans:

1-2 suppositoires 3 à 5 fois par jour. Les suppositoires sont débarrassés de leur emballage puis administrés par voie rectale la pointe en avant.

Buscopan dragées et suppositoires ne devraient pas être pris ou employés de façon continue ou sur une période de temps prolongée. Si vos douleurs persistent ou s'aggravent, vous devez consulter votre médecin pour en élucider la cause.

Veuillez-vous conformer au dosage figurant dans la notice d'emballage ou prescrit par votre médecin.

Si vous avez l'impression que l'efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez-vous adresser à votre médecin ou à votre pharmacien.

Les effets secondaires suivants peuvent apparaître lors de l'utilisation de Buscopan:

Occasionnellement une sécheresse de la bouche et une accélération du pouls ont été rapportés. Ces manifestations sont bénignes dans la plupart des cas et disparaissent spontanément. Occasionnellement, des réactions cutanées diverses, une dyshidrose (eczéma bulleux) et des démangeaisons ont été rapportées. Une rétention urinaire a rarement été observée. Des réactions anaphylactiques et un choc anaphylactique, une dyspnée, une éruption cutanée, un érythème et des réactions d'hypersensibilité peuvent également survenir.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

Buscopan est à tenir hors de la portée des enfants et à conserver à température ambiante (15-25 °C).

Le médicament ne doit être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient. Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui dispose d'une information détaillée destinée aux professionnels.

1 dragée contient: 10 mg de bromure de butylscopolamine ainsi que des excipients.

1 suppositoire contient: 10 mg de bromure de butylscopolamine ainsi que des excipients.

17353, 17354 (Swissmedic).

En pharmacie sans ordonnance médicale.

Dragées à 10 mg: 10, 20, 40, 50.

Suppositoires à 10 mg: 6.

sanofi-aventis (suisse) sa, 1214 Vernier/GE.

Cette notice d'emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juillet 2018 par l'autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).