Rebalance cpr pell 250 mg 60 pce

CHF 26.70
En stock, retirable en pharmacie le jour ouvrable suivant
Réf.
4192433
CHF 24.03 avec votre SUNCARD

Ceci est un médicament (liste: C) qu’il n’est possible de se procurer à la pharmacie que via Click & Collect.

En cas de questions, veuillez vous adresser à l’un de nos collaborateurs spécialisés.

Ceci est un médicament autorisé. Lisez la notice d’emballage. Si un médicament ne possède pas de notice d’emballage, lisez les indications figurant sur l’emballage.

Rebalance® 250 Comprimés pelliculés (catégorie de remise C)

Zeller Medical AG

Médicament phytothérapeutique en cas de baisse de l’humeur

Note importante:

Les préparations à base de millepertuis peuvent influencer défavorablement l’effet d’autres médicaments. Si vous prenez déjà d’autres médicaments, en particulier des médicaments prescrits, n’utilisez Rebalance 250 que sur conseil de votre médecin ou de votre pharmacien.

Rebalance 250 est un médicament phytothérapeutique à base de millepertuis. Rebalance 250 contient un extrait sec quantifié, Ze 117, des parties aériennes (situées hors du sol) du millepertuis (Hypericum perforatum L.) récoltées durant la période de floraison. La standardisation du procédé de fabrication garantit la qualité constante de ce médicament phytothérapeutique.

Rebalance 250 présente un effet calmant et équilibrant lors de: baisse et labilité de l'humeur, inquiétude, d'anxiété, états de tension ainsi que lors des troubles du sommeil liés à ces états (difficultés à s'endormir, réveils fréquents pendant la nuit).

Si vos problèmes persistent au-delà d'un mois, vous devriez consulter un médecin.

Ce médicament contient env. 180 mg d'hydrates de carbone digestibles par comprimé pelliculé.

Cette préparation contient env. 120 mg de lactose par comprimé pelliculé.

Rebalance 250 ne doit pas être pris en cas d’hypersensibilité aux préparations à base de millepertuis ou à l’un des excipients du médicament (voir «Que contient Rebalance 250?») ou lors d’hypersensibilité à la lumière connue.

Les préparations à base de millepertuis ne peuvent pas être utilisées chez les enfants moins de 6 ans et peuvent être utilisées chez les enfants à partir de 6 ans uniquement sur recommandation expresse du médecin.

Les préparations à base de millepertuis peuvent diminuer l’efficacité d’autres médicaments! C’est pourquoi, Rebalance 250 ne doit pas être utilisé avec les médicaments suivants:

  • Certains médicaments inhibant le système immunitaire (dont le principe actif est par ex. la ciclosporine, le tacrolimus ou le sirolimus), comme on en administre en particulier après une transplantation d’organe
  • Des médicaments antirétroviraux utilisés dans le traitement du VIH du groupe des inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse (par ex. la névirapine) et les inhibiteurs de la protéase du VIH (par ex. l’indinavir)
  • Certains médicaments anticancéreux (les cytostatiques comme par ex. l’imatinib, l’irinotecan)
  • Médicaments inhibitant la coagulation sanguine (appelés anticoagulants oraux dont le principe actif est par ex. l’acénocoumarol, le phenprocoumone ou la warfarine)
  • Digoxine (glucoside digitalique contre l’insuffisance cardiaque)
  • La pilule contraceptive ou d’autres contraceptifs hormonaux (par ex. des préparations dépôt injectables, des implants placés sous la peau, des patchs hormonaux placés sur la peau, des produits vaginaux avec libération d’hormones etc.) en raison de saignements entre les règles et d’un risque de grossesse non désirée
  • Méthadone
  • Certains médicaments contre l’épilepsie (la phénytoïne, la méphénytoïne, le phénobarbital, la primidone ou la mésuximide)
  • La théophylline
  • Certains antidépresseurs (médicaments contre la dépression) ou d’autres principes actifs sérotoninergiques (par ex. l’amitriptyline, la fluoxétine, la buspirone, les triptans etc.)
  • Certains médicaments réduisant la concentration des graisses dans le sang comme la simvastatine (la comédication par la pravastatine semble toutefois possible)
  • Le midazolam (un puissant somnifère/sédatif du groupe des benzodiazépines)
  • Des hormones stéroïdiennes comme la cortisone et la prednisone, qui doivent être avalés ou administrés par perfusion

La prise de Rebalance 250 doit être interrompue au moins 5 jours avant une opération prévue. Après l’opération, Rebalance 250 ne doit pas être repris sans l’avis du médecin.

Dans de très rares cas et avant tout chez les personnes à la peau claire, des réactions cutanées de type coups de soleil sont possibles lorsque la prise des préparations de millepertuis est suivie d’une exposition à la lumière du soleil. Les personnes hypersensibles à la lumière doivent donc se protéger la peau et les yeux d’une exposition prolongée aux rayons directs du soleil pendant le traitement et éviter d’utiliser des solariums.

Si vous prenez d’autres médicaments, en particulier ceux prescrits par un médecin, au-delà de Rebalance 250, mentionnez le à votre médecin.

Veuillez en outre informer votre médecin ou votre pharmacien si

  • vous souffrez d’une autre maladie,
  • vous êtes allergique ou
  • vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication)!

Sur la base des expériences faites à ce jour, aucun risque pour l'enfant n'est connu si ce médicament est utilisé conformément à l'usage auquel il est destiné. Toutefois, aucune étude scientifique systématique n'a été effectuée. Par mesure de précaution, vous devriez renoncer si possible à prendre des médicaments durant la grossesse et l'allaitement, ou demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Les adultes et les adolescents dès 12 ans prennent un comprimé pelliculé matin et soir, de préférence avec ou après les repas, avec un peu de liquide. La préparation devrait être prise au maximum pendant 1 mois sans interruption. Un traitement au-delà de cette durée doit se faire uniquement sous contrôle médical.

Veuillez vous conformer au dosage figurant sur la notice d'emballage ou prescrit par votre médecin. Si vous estimez que l'efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez vous adresser à votre médecin ou à votre pharmacien.

La prise de Rebalance 250 peut provoquer les effets secondaires suivants:

Fréquemment: troubles gastro-intestinaux, maux de tête, sécrétion de sueur et faiblesse.

Occasionnellement: sensation vertigineuse, fatigue, inquiétude, réactions allergiques de la peau.

Rarement: réactions de la peau en cas d'exposition à la lumière du soleil.

Dans la littérature, des réactions indésirables au niveau des yeux ont été associées à l'administration de préparations à base de millepertuis lors d'une exposition simultanée au soleil.

En cas des réactions cutanées ou oculaires indésirables, il faut arrêter de prendre les comprimés pelliculés au millepertuis et montrer ces symptômes à un médecin.

Un cas isolé de crises convulsives et de confusion a été rapporté après un surdosage massif d'une préparation contenant du millepertuis.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Conserver à température ambiante (15‑25 °C) dans l'emballage d'origine.

Le médicament doit être tenu hors de la portée des enfants.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d'une information détaillée destinée aux professionnels.

Chaque comprimé pelliculé de Rebalance 250 contient 250 mg d'un extrait sec quantifié (Ze 117) des parties aériennes du millepertuis récoltées durant la période de floraison (correspondant à 0.25‑0.75 mg d'hypericine totale (calculé en tant que hypéricine) et au maximum à 0.2% d'hyperforine, solvant éthanol 57.9% (V/V), relation drogue-extrait 4‑7:1). Cette préparation contient en outre des excipients.

53924 (Swissmedic).

En pharmacie, sans ordonnance médicale. Emballages blister à 60 et 120 comprimés pelliculés.

Zeller Medical AG, CH-8590 Romanshorn.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en novembre 2015 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).